La mise en place d'une mobilité intelligente à Guayaquil ... Par Claire Delmotte et Marie Paindavoine

 

Petite présentation de notre mission à Guayaquil...

 

Nous partons, sac a dos sur le dos, pour l'Equateur le 13 juillet prochain, afin d’étudier le système de mobilité intelligente qui se développe à Guayaquil. Cette ville, située au sud du pays, est souvent présentée comme étant la capitale économique de l’Equateur. Elle accueille plus de quatre millions d’habitants. 

 

Notre recherche portera sur l’intégration progressive de différents moyens de transport en un seul et même réseau, cherchant à la fois a être efficace, accessible, abordable, et écologique. Il s'agit en effet des quatre principaux criteres d´une mobilite intelligente, qui doit pouvoir reduire la pollution urbaine, tout en permettant aux citoyens d'optimiser leur temps de transport. L’un des objectifs principal de la municipalité de Guayaquil, et du maire Jaime Nebot au pouvoir depuis 2000, est aussi et avant tout de réduire la violence et la criminalité longtemps survenue dans les transports.

 

Ainsi, depuis l'année 2006, un nouveau système de bus rapides, appele Metrovia, disposant d'une voie distincte du reste de la circulation, s'est développé. Il encadre désormais trois lignes reparties sur l'ensemble de la ville, et a permis d'ameliorer significativement la mobilité de la population guayaquileña. Il favorise le désenclavement de nombreux quartiers auparavant reculés. Un système de téléphérique, appelé Aerovia, est également en projet et devrait voir le jour d’ici 2017. Selon la mairie de Guayaquil, il transportera plus de 30 000 personnes par jour une fois effectif, et permettra de relier la ville avec l’agglomération de Duran, considérée comme la « ville dortoir » de nombreux employés de Guayaquil.

 

Le système de mobilité intelligente qui se développe à Guayaquil tire profit de l’importance croissante accordée aux nouvelles technologies de l´information et de la communication. Les 6 000 bornes d’accès wifi installées dans la ville l'illustrent, et sont utiles pour favoriser la gestion urbaine.

 

Notre recherche s’attachera donc à analyser comment et dans quelles mesures une mobilite intelligente voit le jour a Guayaquil depuis le debut des annes 2000, rendant le système de transports plus fonctionnel. Elle cherchera à analyser si les nouvelles infrastructures en place répondent aux besoins de la population et s'inscrivent dans une dynamique numerique.

 

Nous avons tellement hâte d’être sur le terrain, même si l’aventure a déjà commencé dans nos têtes !

 

Claire Delmotte et Marie Paindavoine 


Écrire commentaire

Commentaires : 0